Photo: Maxime Stange

Mode

Pauline Darley utilise le Profoto B2 et le Sony a7R II pour ses photographies de mode

11 juillet, 2017

Écrit par: Pauline Darley

Sous les projecteurs est une série d’articles qui présente des passionnés de photographie sur le point de laisser leur empreinte. La photographe de mode et de beauté Pauline Darley évoque l’une de ses récentes séances de photo de mode dans une auberge de jeunesse parisienne très animée.

J’ai récemment organisé une séance photo à « Les Piaules », l’une des auberges de jeunesse les plus populaires de Paris. C’est un lieu chic mais très animé. Je souhaitais à tout prix capturer l’atmosphère métropolitaine dans mes clichés. J’ai donc décidé de proposer cinq styles différents à la modèle et de prévoir plusieurs lieux pour la photographier : le bar, le hall, et la terrasse sur le toit.

Ces variations ont fait de cette séance un véritable challenge. Nous avons dû nous pencher sur cinq installations différentes en cinq heures. Et tout photographe de mode connaît le stress lié au changement de lieu, de style et de tenue. Il y a une espèce de dynamique caractéristique, un sentiment de tension qu’il faut apprivoiser et apprécier, en photographie de mode.

Les conditions d’éclairage variaient grandement. Dans le bar et le hall, j’ai associé la lumière ambiante à l’éclairage artificiel provenant de mes flashes. J’ai dû concilier ces deux sources lumineuses. Sur la terrasse du toit, la lumière changeait constamment jusqu’au crépuscule, avant que ne vienne la nuit noire (en tout cas, aussi noire que peut être la nuit parisienne).

Choisir un lieu aussi fréquenté m’a obligée à me montrer flexible et à ne pas rester statique. Le Profoto B2, très léger, et le Air Remote TTL-S m’ont fait gagner un temps précieux, car leur installation et leur utilisation est un jeu d’enfant. Je pouvais me déplacer facilement, sans perturber les clients par ma présence.

Le Air Remote TTL-S intégrait parfaitement mon Sony a7R II avec le B2. Je n’ai donc pas eu besoin de jouer avec les réglages. La fonction TTL m’a permis de trouver rapidement la bonne lumière, malgré les changements de lieux. Il m’a suffi de régler l’appareil comme je le souhaitais. Le Air Remote TTL-S s’est ensuite chargé de déterminer l’intensité nécessaire pour éclairer le sujet.

Après chaque série, nous devions passer d’un endroit à l’autre. La légèreté du B2 était donc déterminante. Lorsque l’on s’est rendu sur le toit depuis le rez-de-chaussée, j’ai pu moi-même déplacer le pied, la tête avec le modeleur ainsi que le B2, et je suis loin d’être une force de la nature.

Je suis vraiment ravie du résultat. Pouvoir photographier dans un lieu de passage comme celui-ci n’est pas une mince affaire. Il est indispensable d’employer du matériel peu contraignant, fiable et qui ne prend pas beaucoup de place.

Écrit par: Pauline Darley

;

Produits utilisés dans cet article

Profoto B2

OCF Softbox Octa

OCF Softgrid Octa

OCF Softbox Rectangular

OCF Speedring

Air Remote TTL-S