Portrait

Edu López, à propos du D2 : « J’ai pu parfaitement synchroniser à 1/8 000 s. Oui, j’ai bien dit à 1/8 000 s ! »

14 juin, 2017

Écrit par: Samantha Grönblad

Estudio Lumina est un studio espagnol de photographie publicitaire. Ils ont voulu essayer le nouveau monobloc D2 de Profoto. Nous avons résumé l’opinion du photographe Edu López au sujet du monobloc le plus rapide du monde avec TTL.

Vous savez probablement que le Profoto D2 a une durée d’éclair et un temps de recyclage incroyables. Dans son article, Edu López choisit un angle différent, en décrivant trois caractéristiques supplémentaires indispensables à une séance réussie : TTL, HSS et lampes pilotes.

La prise de vue en TTL peut vous faire gagner beaucoup de temps, car vous pouvez vous concentrer sur les aspects créatifs de l’image plutôt que sur les réglages. Au lieu d’utiliser un posemètre, vous pouvez photographier en mode TTL, passer en mode manuel, puis affiner les réglages pour obtenir l’image parfaite.

« Je préfère consacrer toute mon attention aux angles, à la distance et au façonnage de la lumière plutôt que de mesurer la lumière chaque fois que j’ajuste la mise au point. C’est ce que j’adore à propos du D2 et du mode TTL », indique Edu.

Edu López poursuit en évoquant la nécessité de la fonction HSS.

« Je suis habitué à travailler avec de grandes ouvertures, parfois jusqu’à la limite. Il ne m’était donc pas possible de travailler avec le flash, qui ne me permettait pas de synchroniser au-dessus de 1/250 s. Avec le Profoto D2, j’ai pu parfaitement synchroniser à 1/8 000 s. Oui, je dis bien à 1/8 000 s ! »

Selon Edu López, la lampe pilote est un troisième atout important. Le principe de la lampe pilote de Profoto est le suivant : vous voyez est ce que vous obtenez. Vous profitez d’une représentation parfaite de la façon dont la lumière apparaîtra sur votre image, si bien que vous pouvez même photographier en utilisant uniquement la lampe pilote.

« La lampe pilote peut être réglée en Proportionnelle, Libre ou Maximale. Ces dernières semaines, je l’ai réglée sur la puissance maximale avec une RFi Octa 5’ pour réaliser des séances avec des nouveaux-nés. Lorsque vous travaillez avec des bébés, vous ne pouvez pas utiliser de flash, car la lumière les étourdit. Jusqu’à présent, j’attendais la bonne heure de la journée pour profiter de la lumière du soleil. J’utilisais un réflecteur ou une source LED qui émet une lumière de couleur affreuse. J’ai maintenant la possibilité de travailler avec la lampe pilote et d’utiliser différents outils de façonnage de la lumière. »

Pour mettre le D2 à l’épreuve, Edu López a réalisé quelques séances photo de danse et de portrait hors studio. D’autres images représentatives de son travail sont visibles sur son blog (texte en espagnol).

Pour plus d’avis et de témoignages sur le D2, consultez notre page d’avis.

Vous voulez partager votre avis ? Envoyez-nous un e-mail !

Écrit par: Samantha Grönblad

Produits utilisés dans cet article

RFi Softbox Octa

Idéal pour des portraits flatteurs.