Retranscrire les émotions intérieures avec des Light Shaping Tools

06 août, 2017

Écrit par: Mariko Hirari

Tomoko Hidaki est une photographe acharnée de spectacles et de portraits à Tokyo et Yokohama connue pour ses performances particulières d’artiste photographe. Elle a récemment réalisé une séance photo avec le Profoto D2, le Remote TTL-O et une série de Light Shaping Tools Profoto. Nous l’avons suivie dans les coulisses pour avoir un aperçu de son travail dans l’action.

Hidaki capture les performances en direct de tous les styles de musique : de la musique classique à la musique japonaise traditionnelle en passant par le jazz et le rock, sans oublier les comédies musicales, les opéras et d’autres performances théâtrales. En réalité, c’est sa passion pour la musique qui l’a orientée vers une carrière de photographe.

Sa mission du jour consiste à réaliser des portraits d’un acteur. Pour y parvenir, elle utilise le monobloc D2 de Profoto. Pour déclencher et contrôler les réglages, elle a monté le Air Remote TTL-O sur la griffe de son Olympus OM-D E-M1 Mark II.

Outre la photographie de spectacles, Hidaki photographie souvent des portraits promotionnels et des couvertures d’albums à l’aide de toute une série de Light Shaping Tools de Profoto : « Plus de 150 Light Shaping Tools de Profoto vous permettent de créer plusieurs combinaisons des lumières les plus sensibles », explique Hidaki.

Elle se réjouit de pouvoir travailler avec ses deux outils indispensables pour figer les artistes en mouvement : L’Olympus OM-D EM-1 Mark II et l’Olympus OM-D EM-5 Mark II, avec des fonctionnalités parfaites pour photographier des artistes sur scène, telles qu’un déclencheur silencieux, un auto-focus exceptionnel et un stabilisateur d’images optique, ainsi que des lentilles à la fois lumineuses, compactes et légères.

Elle photographie aujourd’hui une brochure pour une pièce de théâtre d’inspiration japonaise. En tant que photographe d’artistes, son objectif est d’utiliser pleinement les modeleurs Profoto afin de retransmettre toutes les nuances dramatiques et de traduire les émotions les plus profondes du personnage sous une apparente sérénité.

Comme elle a passé son enfance aux États-Unis, Hidaki est animée par l’envie de présenter les aspects les plus tendance de la culture japonaise au monde entier. Lors de cette séance, elle a chargé son équipe de création de photographier « à la japonaise », mais en le faisant d’une manière moderne qui transcenderait les conventions.

Le styliste Kisaburo est issue de la famille d’un tailleur de kimonos japonais très traditionnel. Bien qu’il chérisse la tradition japonaise, il se risque également à des disciplines d’autres contrées. À l’occasion de cette séance, il a dévoilé pour la première fois une toute nouvelle création : un manteau haori.

La très prometteuse Haruna Koyama s’est occupée de la coiffure et du maquillage. Elle a fait naître des expressions attrayantes basées sur l’écarlate, une couleur traditionnellement très prisée des Japonais.

Des touches d’écarlate ont été utilisées comme fil conducteur sur les vêtements, l’ombrelle et les pétales de fleur afin d’exprimer la sensualité intime et mystérieuse du modèle.

Ryuhei Kominami, le modèle du jour, est un acteur qui effectue régulièrement des performances musicales et théâtrales. Il est connu pour les mouvements corporels qu’il effectue avec grâce et perfection en s’inspirant de la danse et des arts martiaux. Lors de cette séance, Hidaki a pu capturer toute une série d’émotions profondes et intimes, telles que la joie, la tristesse, la force et la vanité.

« La beauté intérieure est plus facilement perceptible au travers de l’objectif qu’à l’œil nu », explique Hidaki. Selon un ancien dicton japonais : la photographie extirpe l’âme du modèle. Cela peut être dû au fait que la photographie est un art permettant de capturer les expressions les plus intimes du modèle.

Pour cette série, Hidaki a utilisé trois D2 1000 AirTTL dans trois configurations différentes.

Hidaki a commencé avec le Softlight Reflector White, également appelé « bol beauté », en source principale. Pour les reflets, elle a utilisé un Umbrella Silver Deep S (avec diffuseur) légèrement incliné, pour créer un contre-jour. Un monobloc D1 avec une Grid 10° a été ajouté sur le côté droit pour éclairer les cheveux.

Capturer la solitude et la tristesse dissimulées dans une apparente sérénité a également été crucial pour cette série.

Pour la deuxième image, Hidaki a utilisé un Softlight Reflector White, cette fois-ci avec une Grid 25° comme lumière supérieure.

Un OCF Magnum Reflector (arrière gauche) et un OCF Zoom Reflector (avant droit) ont été ajoutés comme sources principales. Les deux bols réflecteurs OCF sont optimisés pour des sources Profoto équipées d’un diffuseur frontal plat, comme les monoblocs Profoto et les flashes Off-camera.

En utilisant le zoom sur le monobloc, Hidaki a ajusté le OCF Magnum Reflector jusqu’à obtenir la position idéale pour faire ressortir la beauté de l’épée. Le OCF Zoom Reflector crée de magnifiques reflets dans le col du manteau haori et dans les cheveux du modèle.

Hidaki était intriguée par les possibilités infinies qu’offre toute la gamme de Light Shaping Tools Profoto, qui permettent au photographe de peindre avec la lumière, comme un artiste le fait avec son ou ses pinceaux. Elle était particulièrement impressionnée par la lumière dure et nette des nouveaux bols réflecteurs OCF.

« L’utilisation de lumière indirecte pour les expressions plus douces est privilégiée au Japon, mais je pense qu’il est tout aussi important de créer des expressions à l’aide de lumières très contrastées de haute qualité et d’ombres.

Le Softlight Reflector éclaire le modèle depuis le dessus à la manière d’un projecteur sur une scène. La texture du cuir qui s’étend du col aux genoux du modèle est parfaitement restituée. Le modèle répond par des expressions subtiles qui diffèrent des poses traditionnelles lors de séances photo autour de kimonos japonais.

Pour la dernière image, Hidaki a utilisé un Umbrella Deep Silver XL (droite), un Umbrella Deep White XL (gauche) et la lumière directe d’un D2 depuis l’arrière du modèle.

« L’association des différentes textures des lumières, reflétées par les surfaces argentées et blanches vous offre des expressions très intéressantes »

Hidaki a demandé au modèle de danser librement dans le grand espace compris entre les deux parapluies.

Hidaki capture le modèle juste au moment où il saute en l’air.

« Le temps de recyclage du D2 est extrêmement rapide. Les photographes peuvent continuer a déclencher en toute confiance, en sachant que le D2 capturera le bon moment quand il se présentera. »

Pendant que le modèle se déplace de manière dynamique en modifiant donc la distance entre lui et la source de lumière, le TTL (fourni par le Air Remote TTL-O) permet au photographe de profiter de la bonne exposition sans devoir s’interrompre pour ajuster l’éclairage.

Selon Hidaki, la prise de vue s’est passée à merveille grâce au temps de recyclage extrêmement rapide et aux performances exceptionnelles du Profoto D2, sans compter le Air Remote TTL-O, qui a permis une communication optimale avec l’appareil.

Les portraits promotionnels pour le théâtre sont généralement pris rapidement et dans un espace restreint, notamment dans un coin d’une salle de répétition pendant une brève pause. Alors qu’elle doit travailler avec de nombreuses contraintes, Hidaki se réjouit de l’ajout récent de bols réflecteurs OCF. Elle apprécie la lumière claire et puissante qu’ils procurent.

Pour clore l’interview, nous avons demandé à Hidaki ce que sera son prochain défi. « J’aimerais créer quelque chose de totalement nouveau avec des modèles japonais et non japonais, tout en rendant hommage à l’expressivité unique basée sur les ombres et l’obscurité, seulement perceptible dans la culture japonaise », explique Hidaki. « Les Light Shaping Tools de Profoto me permettent de me plonger complètement dans l’ajout de couches d’ombres subtiles et de ne pas me concentrer uniquement sur les apparences extérieures du modèle, mais surtout sur son intérieur qui le rend attractif. »

Hidaki s’adresse à de nouveaux publics de manière non conventionnelle, en photographiant notamment le chanteur d’une balade japonaise traditionnelle (enka), à la manière d’une rock star. Elle continue de se lancer de nouveaux défis, et nous suivrons sans faute ses prochaines aventures.

Photo de groupe avec l’équipe de création, l’équipe Olympus et l’équipe Profoto.

Équipe de création :

Photographe : Tomoko Hidaki http://hidaki.weebly.com/
Modèle : Ryuhei Kominami http://orchard-net.com/wordpress/?page_id=1310
Styliste : Kisaburo http://kisaburo.xyz/
Responsable coiffure et maquillage : Haruna Koyama
Assistants : Seiya Fujii, Kaede Hara
Photographe du making-of : Jun Tanikawa http://juntanikawa.jp/
Studio : Studio Ebisu http://www.ebis.co.jp/

Écrit par: Mariko Hirari

Produits utilisés dans cet article

OCF Magnum Reflector

Ajoute un maximum de puissance à nos sources équipées d’un diffuseur frontal plat

OCF Zoom Reflector

Ajoute de la puissance à nos sources équipées d’un diffuseur frontal plat.

Umbrella Deep White

Un parapluie polyvalent et zoomable pour une lumière plus douce.

Umbrella Diffuser

Convertit votre parapluie White ou Silver en boîte à lumière.

Softlight Reflector White

Notre bol beauté classique

Grid 515 mm

Nid d’abeilles pour les réflecteurs Softlight.