Mara Saiz photographie des sœurs mystérieuses à Valence à l’aide du Profoto A1

15 février, 2018

Écrit par: Steven Hanratty

À l’instar de nombreux photographes qui utilisent la lumière naturelle, Mara Saiz a toujours redouté les conditions de luminosité peu favorables et changeantes. Mais son expérience avec le Profoto A1 l’a libérée de cette peur. Ce « petit soleil dans son sac à dos » fait désormais partie intégrante de son équipement, malgré une prédilection marquée pour la lumière naturelle.

Originaire de Madrid, la photographe Mara Saiz a grandi dans un petit village de la région de Castille-La Manche. Bien qu’il s’agisse du fief de Cervantès, Mara n’affronte pas les moulins à l’instar de Don Quichotte. Elle trouve son inspiration artistique dans le silence, la lumière et la terre, soit ce qui caractérise tout à fait cet environnement extraordinaire.

Elle est passionnée par les gens, surtout les femmes. La photo permet à Mara de se pencher sur leur véritable identité et leurs rapports avec la nature, la lumière et la couleur. Les tons rouges et vermillon sont des couleurs récurrentes qui, selon elle, symbolisent au mieux la vie. Son travail peut parfois rappeler Edward Hopper, Vermeer et Klimt.

L’idée de Mara pour cette série portait sur des « sœurs qui gardent un lourd secret familial ». Elle a choisi Innovahaus comme emplacement, un espace plurifonctionnel et inspirant de Valence avec des endroits calmes à l’intérieur comme à l’extérieur. L’endroit parfait pour tester la polyvalence du Profoto A1.

« Avec le Profoto A1, j’avais un petit soleil dans mon sac à dos qui me fournissait la lumière que je voulais quand je le voulais. »

Pour la première de ses images d’extérieur à Valence, les nuages défilaient dans le ciel, ce qui rendait la luminosité variable et imprévisible. Pour compenser les variations lumineuses, Mara a utilisé le Profoto A1 On Camera en l’orientant directement sur le modèle. La lumière du A1 est déjà naturelle et douce. Toutefois, pour l’adoucir un peu plus, Mara a placé le Dome Diffuser sur la tête du A1 pour atténuer les ombres sur la peau.

Comme l’éclairage changeait sans cesse, Mara a choisi d’utiliser le mode TTL pour toutes ses images, afin d’avoir la certitude que la puissance du A1 serait correcte, tout comme l’exposition pour chacune des images. Cela a permis d’obtenir une image énigmatique quasi surréaliste : le modèle est adossé à un bananier aux tons verts atténués.

Mara conserve cette nuance surréaliste subtile pour l’image suivante. Les deux modèles se trouvent dans le coin d’un grand mur monochrome ; leurs vêtements colorés ressortent de manière très marquée du béton austère et oppressant.

De nouveau, l’homogénéité de la lumière représentait un problème en raison des percées variables du soleil. Ici, le A1 est resté sur l’appareil photo avec le Dome Diffuser afin d’émettre une lumière directe mais douce sur les deux sujets et d’équilibrer parfaitement les tons chairs. La seule différence était que Mara a choisi de photographier en mode manuel pour créer une lumière plus directe et uniforme.

La célèbre Deux Chevaux rappelle une autre époque révolue, vraisemblablement plus romantique.

Pour cette image, la lumière ambiante restait constante, et Mara a de nouveau utilisé le A1 On Camera en TTL.

« Pour ces images, je voulais une lumière qui paraîtrait beaucoup plus douce sur mes modèles. Voilà pourquoi j’ai utilisé le Soft Bounce. La qualité de lumière émise par ce modeleur me rappelle le soleil filtré par les nuages. »

Dans la chambre, Mara a eu besoin du A1 pour apporter une lumière directe, ainsi que pour déboucher les ombres et presque envelopper les modèles de lumière. Il était toutefois essentiel de préserver le caractère onirique du thème. Elle a donc de nouveau utilisé le A1 On Camera avec le Soft Bounce. L’utilisation du mode TTL a permis d’obtenir facilement une quantité suffisante de lumière pour la prise de vue avec le A1 réglé sur une puissance élevée.

Mara voulait vraiment tirer parti de l’orangeraie à proximité, caractérisée par un vert foncé exotique et ponctuée de quelques fruits ronds aux couleurs vives. Le soleil se couchait toutefois rapidement, ce qui apportait un puissant contre-jour.

Pour compenser cet effet, Mara a travaillé avec le A1 On-Camera à puissance élevée. En plus de déboucher les ombres, le A1 devait également permettre d’obtenir des tons chairs doux et naturels. Le Dome Diffuser est le modeleur idéal dans cette situation, car il adoucit un peu plus la lumière sur le visage des modèles.

La ville de Valence réunit plusieurs styles architecturaux, de l’Art déco à un modernisme galopant. Le centre-ville pittoresque se caractérise par un style plus traditionnel avec des lignes symétriques de balcons et de balustrades.

Ici, le soleil était dissimulé derrière des grands immeubles, ce qui rendait la lumière un peu trop uniforme, grise et terne.

Mara a photographié en contre-plongée avec le A1 On Camera. La tête du flash était orientée vers le ciel. Elle a ajouté le Dome Diffuser, car elle n’avait pas besoin d’une énorme quantité de lumière, mais simplement d’une lumière douce pour s’assurer que les tons chairs des deux sœurs se démarquent suffisamment de l’arrière-plan théâtral que représente la façade de l’immeuble.

Pour les dernières images du projet, Mara a choisi de photographier dans un café du coin, et tandis que l’ambiance était au beau fixe, il n’en était pas de même pour la lumière ambiante. « Les sources lumineuses tungstènes étaient mal orientées. »

Ici, Mara allait devoir travailler avec deux A1. Le premier, utilisé On Camera en TTL avec le Dome Diffuseur, orienté directement sur les modèles. Le deuxième, équipé d’une Bounce Card à l’aide de la monture magnétique sur la tête du flash, allait être tenu en main par un assistant et déclenché vers le plafond, pour faire ricocher la lumière vers la scène. De cette manière, elle était en mesure d’obtenir une lumière uniforme et des tons chairs parfaitement équilibrés.

Mara a toujours voulu privilégier la lumière naturelle, mais elle considère désormais le A1 comme essentiel à sa pratique.

« Le A1 n’a rien d’un flash cobra en termes de fonctionnalité et de qualité de lumière. Il me permet de me confronter sans aucun stress à n’importe quelle configuration. J’ai ainsi la certitude d’obtenir une lumière naturelle magnifique. »

Écrit par: Steven Hanratty

Produits utilisés dans cet article

Dome Diffuser

Rend la lumière du A1 plus douce et éclatante à la fois.

Soft Bounce

Crée une lumière douce et flatteuse avec le A1

Bounce Card

Faites ricocher la lumière avec le A1