Photo: Sal Cincotta

Portrait

Polyvalence sur le Brooklyn Bridge avec le Profoto A1 Off-Camera

19 septembre, 2017

Écrit par: Seth Chandler

Quand il est question de la disponibilité du lieu ou du sujet, la vitesse est un paramètre clé. Dans un environnement tel que le pont de Brooklyn, vous devez courir et dégainer, car, à moins de s’y prendre plusieurs mois à l’avance et de disposer d’un bon budget pour payer des autorisations, les forces de l’ordre vous éjecteront très rapidement. Pour photographier à cet endroit, il s’agit de passer inaperçu et de se montrer très furtif.

C’est sur ce point que le Profoto A1 a vraiment montré sa flexibilité pour le photographe Sal Cincotta, qui a utilisé une paire de A1 pour que transformer ce lieu mythique en son studio personnel. « Je voulais créer des portraits spectaculaires », explique-t-il. « Avec le pont de Brooklyn, il est difficile de se démarquer réellement, mais je voulais obtenir quelque chose d’unique et ne pas perdre l’esprit de New York. »

La séance a eu lieu la nuit. Pour le premier cliché, Sal a dû ajouter de la lumière pour correspondre à l’ambiance et aux couleurs de la scène. Il a donc utilisé deux A1 en les équipant de filtres CTO chauds et en a placé un au sol, derrière ses modèles, pour créer un éclairage en contre-jour, et l’autre sur l’appareil. Et comme le A1 est très facile à utiliser, il a suffi à Sal de se concentrer sur l’image qu’il voulait obtenir. « En plaçant un A1 Off-Camera au sol derrière eux, je disposais des lignes directrices qui attiraient l’œil sur le couple », explique-t-il.

Pour le second cliché en gros plan, Sal a utilisé trois A1. Sal a placé un flash On-Camera en tant que déclencheur uniquement et a seulement utilisé la lampe pilote des deux autres A1 comme sources de lumière. Le premier A1 Off-Camera était équipé d’un filtre CTO chaud pour produire une lumière douce et chaude. Le deuxième A1 Off-Camera sans filtre était placé derrière le couple et a servi de lumière de contour pour les séparer de l’arrière-plan. Comme le A1 placé derrière n’était pas équipé d’un filtre pour une lumière plus chaude, le rendu était plus froid, ce qui donnait l’impression que la lumière de contour qui distinguait le couple de l’arrière-plan provenait des lumières de Manhattan derrière eux.

En utilisant le A1 de trois manières complètement différentes, Sal est arrivé aux résultats qu’il avait espérés : Une vue unique sur l’un des lieux les plus célèbres du monde.

Écrit par: Seth Chandler

Produits utilisés dans cet article

Nouveau

Profoto A1

Nouveau

Gel Kit

Nouveau

Wide Lens