Portrait

John Russo révèle ses secrets pour l’éclairage de ses portraits

27 juin, 2018

Écrit par: Clare Gillsäter

Lire cet article et plus encore Se connecter ou s’inscrire gratuitement

En choisissant de ne pas créer de compte, vous ne pourrez pas accéder aux articles exclusifs.

John Russo photographie des stars depuis plus de 20 ans. Il a pu, au fil du temps, peaufiner ses techniques d’éclairage et ses interactions avec ses modèles. C’est la combinaison de ces deux atouts qui lui a permis de créer des portraits si saisissants. Pour John, la plus grande récompense « est de savoir que ses photos jouiront d’une certaine immortalité ».

Des classiques intemporels

La passion de John pour la photographie lui vient de son enfance. Il regardait à l’époque son père prendre des photos de la famille et avait remarqué l’enthousiasme avec lequel il faisait son travail. En grandissant, il s’est intéressé au monde de la photographie et à des photographes de renom. Le travail de Herb Ritts, Bruce Weber et d’autres photographes de portrait a alimenté sa soif de connaissances. C’est en tentant de les imiter qu’il a cherché à atteindre leur niveau.

Et ses efforts ont payé. John a créé son propre style de portraits, qu’il décrit comme « net, classique et intemporel ». Ses images sont exceptionnelles et innovantes. En suivant sa propre voie, il « trouve un style qui résiste à l’épreuve du temps ».

L’authenticité par excellence

Tous les portraits de John se caractérisent par une authenticité propre. La clé consiste à mettre les modèles à l’aise. Ils révèlent ainsi le meilleur d’eux-mêmes, en montrant qui ils sont réellement. Au fil du temps, John a appris à se contenter du nécessaire pour diriger ses modèles, en les guidant à l’aide de sa voix douce et mélodieuse, ainsi qu’avec ses mains et ses yeux. Il s’investit totalement lors de la prise de vue et dans ses interactions avec son sujet.

Avant chaque projet, l’équipe de John dresse un historique des photos déjà prises du modèle pour voir ce qui est réussi ou non, ainsi que pour agencer le mood board. Elle se renseigne sur le parcours, les projets et les passions du modèle. John implique également son modèle lors de la prise de vue. Ce dernier profite ainsi d’une certaine préparation et se sent acteur du processus de création.

L’éclairage du portrait

La prochaine étape consiste à déterminer quelle technique d’éclairage utiliser. Pour obtenir différents types d’éclairage et créer diverses ambiances pour ses portraits, John utilise toute une série de modeleurs Profoto. Le style intemporel de John et sa méticulosité correspondent parfaitement aux valeurs de Profoto, qui donne la priorité à la qualité d’image et à l’innovation. Il utilise du matériel Profoto depuis qu’il travaille comme photographe et insiste : « il a toujours été à la hauteur ».

« De nombreux paramètres entrent en ligne de compte pendant la prise de vue », explique John. Lorsqu’il réfléchit à l’éclairage, il tient compte du lieu, de l’ambiance, ainsi que du sexe, de l’âge et de la couleur de peau de son modèle. Il peut opter pour un éclairage lumineux et vif pour promouvoir une comédie ou plus atténué pour un projet plus sombre ou dramatique.

John veut également faire ressortir la personnalité de son sujet, ce qui influence son choix d’éclairage. Façonner la lumière lui permet de transmettre l’histoire du modèle devant l’objectif et de faire transparaître son caractère. Cette dimension a joué un rôle fondamental pour la création des portraits saisissants qui l’ont rendu célèbre.

Types d’éclairage

Pour sa séance avec Zach et Cara, John a utilisé un Profoto D2 et un Profoto Umbrella Deep Silver M avec un diffuseur pour lumière principale. Comme lumière de remplissage, il a utilisé un autre D2 équipé d’une Profoto Softbox Octa 5’. Le gros avantage d’une telle configuration est qu’il n’a pas dû changer le flash pour modifier le type d’éclairage, il a simplement dû demander au modèle de se déplacer.

John a choisi d’utiliser un éclairage étroit pour son portrait de Zach. Avec un éclairage étroit (un type d’éclairage de cinéma très populaire pour le rendu très naturel de l’angle d’éclairage), le côté du visage le plus proche de l’objectif est dans l’ombre. L’ombre marquée sur le visage permet de sculpter celui-ci et d’y ajouter de la texture. John a remarqué que cet éclairage soulignait parfaitement les traits du visage de Zach.

Pour photographier Cara, modèle professionnel, John a choisi un éclairage large qui éclaire le côté de son visage le plus proche de l’objectif. Ce type d’éclairage illumine une plus grande partie du visage. Dans ce scénario, John a trouvé que la lumière sublimait les angles du visage de Cara ainsi que son magnifique menton. Ses yeux étaient parfaitement mis en valeur également.

Inspirer et transmettre

L’une des plus grandes récompenses du travail de John, c’est lorsqu’il parvient à transmettre son savoir à d’autres personnes, comme son père l’avait fait avec lui. La passion de son père pour son travail a déclenché quelque chose chez John, à tel point qu’il a voulu faire partie de la nouvelle génération de photographes professionnels.

En plus d’inspirer les autres, John veut évoluer lui-même. Son esprit créatif et communicatif, combiné à la facilité d’utilisation du matériel Profoto de haute qualité, l’amène à se surpasser constamment. En utilisant la lumière adéquate, il sublime ses modèles. Chacun de ses portraits raconte une histoire. C’est cet aspect narratif qui rend le spectateur curieux de savoir ce qui se cache derrière l’image.

Couvertures classiques

Éclairage étroit

Avec un éclairage étroit, le côté du visage le plus éloigné de l’appareil est le plus éclairé, à l’inverse du côté le plus proche. Pour le portrait de l’actrice Kate Beckinsale, John a utilisé un éclairage étroit, car il trouvait qu’il sublimait davantage la forme de son visage.

Éclairage large

Avec un éclairage large, le côté du visage le plus proche de l’appareil est le plus éclairé. John a choisi ce type d’éclairage pour l’acteur Ben Affleck pour accentuer la masculinité de son visage.

Éclairage Split

Le portrait de l’acteur et réalisateur Tim Roth illustre bien ce qu’est l’éclairage Split. John a utilisé ce type d’éclairage pour le rendu dramatique qu’il procure. Avec ce type d’éclairage, le visage est divisé en deux moitiés égales, l’une dans l’ombre, l’autre dans la lumière. Il est souvent utilisé pour obtenir une ambiance plus dramatique, notamment pour le portrait d’un musicien ou d’un artiste.

Éclairage Loop

L’éclairage Loop illumine le sujet selon un angle d’environ 45 degrés de face et du dessus du sujet. Cela crée une ombre au niveau du nez dirigée vers le menton du sujet. Il s’agit d’une lumière légèrement dirigée car elle n’est pas plate, mais une majeure partie du visage reste éclairée. Pour ce portrait de Bianca Balti pour Harper’s Bazaar, John a opté pour un éclairage Loop ouvert. C’est ce que lui a inspiré son superbe visage.

Éclairage Rembrandt

L’éclairage Rembrandt tient son nom de l’illustre peintre, qui a souvent utilisé cette technique pour ses portraits. L’objectif est de créer un petit triangle inversé de lumière sur la joue opposée à la source lumineuse. Il s’agit d’un éclairage simple, mais au rendu dramatique. Un éclairage Rembrandt est utilisé pour cette photo de l’acteur Matt Damon. John adore ce type d’éclairage, et le visage de Matt Damon s’y prête parfaitement.

Éclairage Butterfly

L’éclairage Butterfly doit son nom à l’ombre en forme de papillon qui se forme sous le nez lorsque la source lumineuse principale est placée au-dessus et juste derrière l’appareil. Le photographe se trouve juste en dessous du flash. Ce type d’éclairage est souvent utilisé pour les photos de mode, mais il convient également très bien pour les sujets plus âgés qui voudraient que l’on dissimule des rides. Pour cette photo de mode en couverture du Harper’s Bazaar, John a opté pour l’éclairage Butterfly afin d’obtenir l’effet voulu par la rédactrice en chef.

Vidéaste : Tas Limur

Photographe du making-of : Justin Miller

Écrit par: Clare Gillsäter

Produits utilisés dans cet article

Umbrella Deep Silver

Parapluie polyvalent et zoomable pour une lumière avec contraste.

RFi Softbox Octa

Idéal pour des portraits flatteurs.

Air Remote

Synchronise et contrôle manuellement les éclairages Profoto Air