CreativeSoul Photography brise les stéréotypes sur les cheveux afro

CreativeSoul Photography brise les stéréotypes sur les cheveux afro

07 août, 2019

Écrit par: Steven Hanratty

Les photographes de CreativeSoul sont mari et femme. Ce duo originaire d’Atlanta, en Géorgie, s’est donné une mission : « Nous voulons que chaque enfant afro-américain se sente fier de son héritage, qu’il se sente bien dans sa peau, qu’il aime ses boucles naturelles et sa culture ».

Cette philosophie a été la base de la création de la série AfroArt. Kahran et Regis sont convaincus de l’importance pour les enfants de couleur de voir dans les médias des images positives, qui leur ressemblent. « Quand nous sommes rentrés dans le milieu de la mode pour enfants, nous avons constaté qu’il y avait un manque de diversité. Des enfants afro-américains avec des cheveux magnifiques et naturels se présentaient aux tournages avec les cheveux lissés, car ils croyaient que c’était ce qu’ils devaient faire pour pouvoir entrer dans ce secteur ».

À partir de ce jour, Kahran et Regis ont décidé de travailler avec des enfants du monde entier, en se concentrant sur la beauté et la polyvalence des cheveux afro.

Héros créatifs

Kahran et Regis ont été influencés notamment par le légendaire Gordon Parks, le premier photographe et écrivain afro-américain de Life magazine. C’est dans ce magazine extrêmement influent que celui-ci a décrit la pauvreté, le racisme, et a suscité par ses photos les soutiens en faveur du mouvement des droits civiques.

Parmi les influences plus contemporaines, on trouve Osborne Macharia, artiste visuel originaire du Kenya s’intéressant aux thèmes de l’afrofuturisme, et Lindsay Adler, dont le style créatif et l’éclairage trouvent un écho dans le travail du duo.

C’est peut-être cette combinaison de regards vers le passé et vers l’avenir qui a aidé CreativeSoul à se forger un style très singulier et original. « Notre inspiration est très variée : la culture africaine, les bijoux, les coiffures, les rituels tribaux ancestraux, la mode et bien d’autres choses ».

Le processus créatif

Une fois que Kahran et Régis ont trouvé l’idée qui constituera la base de la séance photo – il s’agissait ici d’un thème géométrique et monochromatique – ils développent un mood board. « Nous décrivons nos idées pour les cheveux, les costumes et le décor, pour que les stylistes aient une idée claire de ce que nous souhaitons ».

« Une grande part de la magie apparait sur le plateau », ajoute Kahran. « Le jour de la séance photo, nous apportons beaucoup d’éléments et les exposons tous, pour que nous puissions essayer différentes choses et expérimenter ».

En poursuivant sur le même thème, ils ont choisi des costumes monochromatiques. « Un des modèles était albinos, et nous voulions mettre en valeur sa peau claire, plutôt que de faire des modifications ».

La séance photo

Pour les images high-key, ils ont placé un Profoto B10 Plus comme lumière principale sur le côté, au quart de sa puissance, et l’ont dirigé directement sur le modèle, vers un réflecteur qui rebondissait comme remplissage, du côté opposé. Un second B10 Plus a été placé derrière le sujet, à mi-puissance, pour éclairer l’arrière-plan.

Pour les images plus sombres, le premier B10 Plus a de nouveau servi de lumière principale, exactement de la même manière. Mais au lieu d’utiliser un réflecteur pour faire rebondir la lumière de remplissage de l’autre côté, ils ont orienté le second B10 Plus avec le filtre sur le modèle, à partir de la direction opposée. Cela a permis de faire une séparation entre le modèle et l’arrière-plan, et d’apporter une petite touche de bleu aux cheveux.

Kahran et Regis ont en plus utilisé une boîte à lumière Octa de 90 cm, et un Snoot. La boîte à lumière Octa a adouci la lumière sur le sujet, tandis que le Snoot a ajouté un cercle de couleur sur le fond, et a permis de séparer le modèle de l’arrière-plan et d’ajouter cette touche colorée aux cheveux. 

Qu’apporte le B10 Plus en plus

Kahran et Regis sont comme les enfants, ils adorent créer des images avec des coiffures extrêmement attrayantes visuellement et il faut aller vite.

« Le Profoto B10 Plus étant léger, nous pouvons nous déplacer rapidement, sans que cela nuise à la puissance. Avoir une lumière continue qui permette de changer la température de couleur de la lumière est aussi un réel avantage ».

« Nous sommes toujours en déplacement », ajoute Regis. « Maintenant, nous pouvons rendre tout notre studio mobile, car le B10 Plus tient facilement dans un petit sac à dos. Et comme il est très puissant, le B10 Plus nous a donné la confiance nécessaire pour expérimenter davantage en-dehors du studio ».

Dernières réflexions

En tant que photographes, CreativeSoul reconnaît qu’ils ont une occasion unique de « raconter » le monde tel qu’ils le voient. Ils sont reconnaissants de pouvoir mettre en valeur la beauté des cheveux naturels.

« Nous aimons briser les stéréotypes négatifs qui existent sur les cheveux afro naturels et adorons l’énergie positive que les enfants tirent de leur participation à ce mouvement. Ils quittent vraiment le studio avec le torse bombé et le pas sautillant de fierté ».

Pour finir, quelques conseils pour les aspirants photographes

Nous avons demandé à Kahran et Regis quelles seraient les cinq pépites de sagesse qu’ils pourraient offrir aux jeunes photographes qui font leurs premiers pas dans la profession ? Voici ce qu’ils nous ont répondu.

  1. Développez votre propre style. Il est facile de tomber dans le piège qui consiste à suivre les dernières tendances de la photographie, mais développer notre propre style est ce qui a le plus aidé notre entreprise.
  2. Exercez-vous par du travail personnel. En tant que photographes, nous sommes d’ardents partisans d’un travail personnel et constant. Nos projets personnels ont souvent été ceux qui ont propulsé notre carrière, car nous pouvons expérimenter et essayer de nouvelles choses. 
  3. Développez votre réseau et collaborez. Nous adorons collaborer avec d’autres artistes et photographes. Nous apprenons quelque chose de nouveau de chaque collaboration, cela fait de nous de meilleurs photographes. 
  4. Ne cessez jamais d’apprendre. Il est important pour nous de continuer à toujours apprendre, qu’il s'agisse de techniques d’éclairage, de styles, ou même de stratégies commerciales et marketing : cela est essentiel à notre développement.
  5. Sortez des sentiers battus. N’ayez jamais peur de sortir des sentiers battus et de faire les choses à votre façon.  Apprenez les règles, puis expérimentez, en les enfreignant, pour développer votre style.

 

En savoir plus sur CreativeSoul Photography :

http://creativesoulphoto.com/

 

Écrit par: Steven Hanratty

Produits utilisés dans cet article

RFi Softbox Octa

Idéal pour des portraits flatteurs.

OCF Snoot

Un Snoot pour Off-Camera Flashes.

OCF Color Gel Starter Kit

Un kit avec un Grid&GelHolder et dix gélatines populaires

Air Remote TTL

Connecte sans fil votre éclairage AirTTL avec votre appareil photo

Core Backpack S

Un élégant sac à dos pour le photographe toujours en mouvement