Apprenez à créer des portraits singuliers avec Hélène Pambrun et Profoto | Profoto (FR)
Campagne B10 Achetez un Profoto B10 ou un B10 Plus et recevez des Light Shaping Tools d’une valeur de 500 € En savoir plus

Apprenez à créer des portraits singuliers avec Hélène Pambrun et Profoto

26 août, 2019

Écrit par: Julia Fuentes

Lire cet article et plus encore Se connecter ou s’inscrire gratuitement

En choisissant de ne pas créer de compte, vous ne pourrez pas accéder aux articles exclusifs.

Hélène Pambrun est photographe de presse et portraitiste, connue pour créer des images emblématiques des personnes qu’elle rencontre. Photographe de tournée personnelle de Harry Styles, elle a également photographié des célébrités telles que Dua Lipa, Ed Sheeran, Ben Harper et Tony Bennett. Découvrez ses impressions sur la photographie de portraits lors d’une interview détaillée, et retrouvez-la dans les coulisses de sa séance photo avec le chanteur français Gaël Faure.

 

Le point de vue d’Hélène sur la photographie de portraits

 

Parlez-nous un peu plus de vous. Qui est Hélène Pambrun ?
Je travaille comme photographe professionnelle depuis 10 ans, un passe-temps qui est devenu mon métier. Tout a commencé à Toulouse, ma ville natale en France, lorsque je travaillais dans un magasin qui vendait du matériel photo. J’étais impressionnée par tout le matériel, et j’ai donc économisé pour acheter mon premier appareil photo professionnel. Après, j’ai commencé à photographier tout ce que je pouvais dès que je le pouvais. Mariages, concerts, personnes, et j’en passe. Un jour, le rédacteur en chef d’un célèbre magazine français, Paris Match, m’a contactée et m’a confié la mission de photographier un écrivain, puis un chanteur, et c’est dans cette direction que nous nous sommes dirigés. Depuis, je fais des portraits.

Quels sont vos 3 conseils fondamentaux pour créer un portrait ?

  1. Je me concentre toujours sur les yeux, en prêtant attention à l’appareil photo et à l’énergie. C’est la partie la plus évocatrice du visage.
  2. Suivez votre intuition. Si vous avez une idée folle, suivez-la. Faites confiance à votre spontanéité, et la personne que vous photographiez fera de même.
  3. Restez simple. L’intensité d’un regard, les lignes sur la peau d’un vieil homme : toutes ces petites choses simples peuvent créer des portraits très puissants.

Avez-vous des conseils sur la façon de diriger une personne, faire en sorte qu’elle soit détendue pendant la séance photo ?

L’essentiel, c’est d’y aller tranquillement. Même si vous n’avez pas beaucoup de temps avec la personne que vous photographiez, il est important de rester aussi calme et détendu que possible. Votre énergie se transmet aux personnes qui vous entourent. Sourire ou dire quelque chose de gentil à la personne est un bon moyen de créer une connexion et une ambiance détendue. La musique fonctionne aussi dans certaines conditions, essayez-la. Mais gardez à l’esprit que plus nous nous mettons la pression, plus nous risquons de gaspiller le temps passé avec la personne, et de perdre l’occasion d’être créatifs dans nos images. Donc, il faut rester bêtement simple, comme disait mon père.

Comment avez-vous découvert le flash, et quand avez-vous décidé de l'utiliser ?

Comme la plupart des gens, j’ai commencé à photographier en utilisant uniquement la lumière naturelle du soleil. J’apportais occasionnellement une petite lumière LED, sur les séances photo, mais ça ne rendait rien. Je me souviens que le magazine pour lequel je travaillais m’a demandé : « Hélène, quand vas-tu apprendre à utiliser un flash ? » À ce moment-là, j’ai compris que je devais être capable de photographier partout et tout le temps, peu importe les conditions d’éclairage. La lumière naturelle du soleil peut être très problématique si vous travaillez de façon professionnelle, car vous ne pouvez pas décider du rendu final quand vous êtes en mission. Un ami m’a donc appris à utiliser un flash. En fait, il s’agissait d’un Profoto AcuteB 600R. Je l’ai adoré, et j’en ai acheté un d’occasion. Depuis, j’ai acheté plusieurs flashes Profoto pour les emmener lors de mes déplacements. C’est simplement génial de travailler avec eux.

Vous avez récemment fait une séance photo avec le chanteur-compositeur Gaël Faure, durant laquelle vous avez utilisé du matériel Profoto. Qu’avez-vous utilisé, et comment cela s’est-il passé ?

J’ai utilisé le déclencheur Profoto Connect , un flash A1X et un parapluie Umbrella Deep White M. J’adore cette combinaison car elle me permet de travailler confortablement, sans avoir à emmener beaucoup de matériel. Le petit A1X a été facile à emporter dans mon sac, et le parapluie a littéralement pris une seconde à être installé. Ensemble, ils ont produit la lumière douce que je veux sur mes images. Utiliser le Profoto Connect pour contrôler la lumière a également été très facile, car je l’ai simplement mis en « mode auto ». Je l’ai laissé régler automatiquement l’exposition du flash pour chaque photo. 

Avez-vous des conseils pour les personnes qui veulent commencer à utiliser un flash ?

Je pense vraiment que le Profoto Connect et le A1X sont des outils géniaux pour commencer. Quand vous utilisez le Connect en mode auto, vous n’avez pas à vous préoccuper des réglages. Vous photographiez simplement, et une superbe lumière apparaît. Ce qui est bien, c’est que lorsque vous commencez à vous sentir à l’aise avec, vous pouvez passer en mode manuel et essayer différents réglages d’éclairage. En plus, il y a de nombreux outils de façonnage de la lumière à utiliser avec le A1X vous permettant de rendre vos portraits encore plus créatifs. Nids d’abeilles, gélatines, parapluies, vous n’avez qu’à choisir. J’aurais eu besoin de ce matériel lorsque je travaillais comme photographe de mariage, avant !

 

Comment Hélène Pambrun a photographié Gaël Faure
4 conseils à suivre

Configuration 1 – Sympathiser

Pour la première installation, Hélène a voulu créer une lumière aussi naturelle que la lumière des fenêtres. La lumière ambiante venant de sa gauche, elle a placé le A1X et le parapluie Umbrella Deep White M du même côté, un peu devant Gaël. De cette façon, elle a pu mélanger la lumière du flash avec la lumière ambiante et égaliser sur le visage de Gaël les ombres dures causées par la lumière naturelle.

Conseil 1 : La direction de la lumière du flash devrait être la même que celle de la lumière ambiante pour qu’elle semble naturelle. Hélène a donc placé le parapluie à sa gauche, du même côté que la lumière ambiante.


Conseil 2 : Des sources de lumière plus grandes créent une lumière plus douce. C’est la raison pour laquelle Hélène a utilisé un parapluie Umbrella Deep White M avec le A1X. La lumière du flash atteint le parapluie et rebondit sur le modèle/la personne, mais avec une lumière plus douce, car la surface du parapluie est plus grande que la surface de la tête A1X.

Réglages de l’appareil photo : f/1.2   1/400 s  400 ISO
Réglages du flash : Mode auto (TTL)

 

Configuration 2 – Recréer la lumière du soleil

Dans la deuxième configuration, Hélène a placé le A1X et le parapluie à sa droite et les a orientés vers Gaël, afin de recréer une lumière solaire, qui n’existait pas vraiment. Ce faisant, elle a réussi à faire ressortir Gaël de l’arrière-plan tout en créant de beaux rayons de soleil sur le mur derrière lui.

Conseil 3: Placer des branches ou d’autres objets entre le flash et le modèle est un moyen de créer de beaux rayons de soleil.

Réglages de l’appareil photo : f/1.4  1/1250 s  400 ISO
Réglages du flash : Mode auto (TTL)

 

Configuration 3 – Éclairer un sujet en mouvement

Conseil 4 : Utilisez la télécommande Profoto Connect en mode automatique lorsque vous photographiez des personnes en mouvement. Cela signifie que l’exposition du flash sera réglé automatiquement pour vous. Elle sera parfaite, quelle que soit les déplacements de votre sujet.

Réglages de l’appareil photo : f/1.4  1/1250 s  400 ISO
Réglages du flash : Mode auto (TTL)

 

Écrit par: Julia Fuentes

Produits utilisés dans cet article

Umbrella Deep White

Un parapluie polyvalent et zoomable pour une lumière plus douce.