The power of small avec le Profoto B10

12 septembre, 2018

Écrit par: Steve Hanratty

Le couple de Two Mann Studios et le photographe Joseph Radhik ont un passé commun qui mérite le détour. Erika et Lanny de Two Mann Studios ont photographié le mariage de Joseph et Devika en 2016. Alors, quand Profoto a proposé de les réunir dans la belle ville indienne de Jodhpur, ils ont sauté sur l’occasion.

Les photographes de mariage sont probablement les meilleurs photographes en extérieur. Chaque lieu est différent et, sur un projet unique, vous allez capturer plusieurs endroits.  

Il y a donc de nombreux éléments à prendre en compte, le principal étant la quantité de matériel à emporter. Quel poids pouvez-vous porter ? Dans quel type d’espace devrez-vous travailler ? Avez-vous ce dont vous avez besoin pour faire face à toutes les éventualités en matière d’éclairage ? 

Il n’est donc pas surprenant que, pour de nombreux photographes de mariage, la solution privilégiée consiste à placer quelques flashes cobra dans le sac photo. Le problème est que, malgré leur portabilité indéniable, ils ont de nombreux inconvénients : manque de puissance, temps de recyclage lents et faible qualité de lumière, entre autres. 

Et la plupart de ceux qui sont en mesure d’utiliser des lumières Off-Camera plus puissantes lors de mariages rêvent de quelque chose de plus petit et de plus léger. 

C’est pour ces photographes que nous avons conçu le Profoto B10. Notre plus petit flash Off-Camera sans fil. Cinq fois plus puissant qu’un flash cobra et compatible avec presque tous les Light Shaping Tools de Profoto, il est léger et facile à glisser dans un sac photo, car il n’est pas plus grand qu’un petit objectif. 

Nous avons demandé aux photographes de Two Mann Studios de le tester. Mais deux problèmes se sont posés. Premièrement, les Mann étaient réticents à l’idée de l’essayer lors d’un véritable mariage, la prestation la plus importante pour leurs clients, et ils n’avaient jamais rien utilisé de plus grand que des flashes cobra et le Profoto A1. Donc, avant d’utiliser notre nouveau flash, ils voulaient l’essayer. Quel était le deuxième problème alors ? À la période où nous voulions qu’ils testent le nouveau matériel, ils voyageaient dans le monde entier, entre vacances avec leurs enfants et workshops. 

Mais une idée leur est venue. Le couple Mann devait être en Inde autour des dates qui nous intéressaient, en compagnie de leurs amis proches Joseph et Devika Radhik. Joseph étant également un photographe de mariage de premier plan, nous avons pensé qu’ils pourraient tous faire équipe et mettre le B10 à l’épreuve en Inde. 

C’est ainsi que la séance photo fut planifiée. Le lieu choisi fut la belle ville bleue de Jodhpur située à l’ouest du Rajasthan et un sac à dos Profoto contenant deux B10 a été expédié. 

C’était l’endroit idéal pour mettre le B10 à l’épreuve, et trois emplacements dans et autour de la ville ont été choisis. Premièrement, les rues chaotiques et teintées de bleu, remplies de monde, où le couple Mann allait photographier Joseph et Devika. Deuxièmement, le désert situé à environ une heure et demie de Jodhpur où, par 40 degrés, Joseph allait photographier le couple Mann. Et pour terminer, à nouveau en ville, les deux équipes allaient photographier des modèles que nous avions embauchés au puits de Tooji, doté d’une architecture majestueuse et dans lequel un plan d’eau se situe sous une série de marches construites dans le mur. 

Les rues étant exigües, le couple Mann devait travailler rapidement et s’équiper léger, car rester trop longtemps risquait d’attirer la foule. Le désert aride est un endroit où Joseph ne voulait pas porter beaucoup de matériel lourd et encombrant sous la chaleur brûlante. Les éclairages devaient, en revanche, être suffisamment puissants pour supplanter le soleil de midi pour l’image qu’il avait en tête. 

Enfin, le puits présentait une autre série de défis. Comme il fallait photographier sur des marches étroites au-dessus d’un plan d’eau, la configuration d’éclairage nécessitait un faible encombrement. Par ailleurs, la lumière se détériorait rapidement. 

En fait, les lieux choisis reproduisaient à peu près tous les scénarios qu’ils devaient rencontrer dans leur vie professionnelle. Ainsi, si le B10 se comportait bien dans ces cas de figure, les photographes avaient la garantie qu’il jouerait parfaitement son rôle pour n’importe quel mariage. 

Ce furent des journées bien remplies, mais Lanny, Erika et Joseph ont profité de chaque seconde en testant de nouvelles choses, en créant des images fabuleuses et surtout en exploitant au mieux les qualités du B10. 

Lisez les histoires des trois différentes séances ici.

Photographe : Two Mann Studios et Joseph Radhik
Photographe du making-of : Shivali Chopra, Samantha Grönblad

Écrit par: Steve Hanratty

Produits utilisés dans cet article

Bientôt disponible

Profoto B10

Une grande lumière dans un petit format
Nouveau

Core Backpack S

Un élégant sac à dos pour le photographe toujours en mouvement

Air Remote TTL

Connecte sans fil votre éclairage AirTTL avec votre appareil photo

OCF Color Gel Starter Kit

Un kit avec un Grid&GelHolder et dix gélatines populaires

OCF Grid Kit

Un kit de trois nids d’abeilles transportables pour nos Off-Camera Flashes.